jeudi 7 mars 2013

Et si...


Et puis un jour on y réfléchit, on se dit que ça aurait valu le coup.

Mais on ne l'a pas fait. La fraction de seconde est retombée du mauvais côté.

Le rêve brûlant s'effondre sur lui même, en emportant avec lui nos possibles.
 
Demain ira mieux. Tout ce qui n'est pas aujourd'hui ira bien.

Mais là, tout de suite, je pleure ; tandis qu'hier, je souriais.

>> voir les autres images de cette catégorie.

4 commentaires:

  1. Classe ! Le propos et le trait vivent bien ensemble.

    RépondreSupprimer
  2. Monsieur Castanié, votre travail est admirable ! Vous êtes un grand, un grand illustrateur ! Au plaisir de vous croiser à la foire aux livres de Juvizy ! Merci et bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jean-Michel

      (très chouette site vous avez)

      :)

      Supprimer